En tant qu’ employeur, il vous appartient de veiller à la santé physique et psychique de vos salariés. Cette responsabilité juridique doit vous inciter à mettre en place une politique de prévention du harcèlement moral efficace, réunissant tous les acteurs concernés en interne (encadrement, médecins du   travail, responsables des ressources humaines, etc.).

 

Il est important de noter que l’employeur peut être inquiété et lourdement sanctionné s’il n’a pas réagi à la simple évocation de harcèlement moral car même si celui-ci n’est pas réellement prouvé ou réellement lié à l’entreprise (salarié fragilisé psychologiquement, divorce, maladie…) peut avoir des répercussions désastreuses sur le climat social de l’entreprise et dans les relations collectives du travail. Par conséquent, il est vivement conseillé à tout responsable d’entreprise de se préoccuper de ce problème et de mener une véritable politique de prévention.

 

L’IEDRS propose plusieurs démarches en amont du harcèlement, nos démarches de prévention passent par l’application d’un processus de mise en œuvre d’amélioration des relations sociales. La compréhension des situations du fonctionnement de phénomènes de harcèlement pour mieux anticiper des agissements pathogènes et risqués.

En aval de cas de harcèlement présupposé, l’IEDRS propose des interventions consistant à réaliser des entretiens d’écoute sur la base de notre Inventaire Systémique de Qualité de Vie au Travail. Ces entretiens permettent de mieux comprendre les ressentis des salariés touchés et impactés par cette problématique et également de faire le point avec la personne incriminée.