la formation de médiateurs professionnels et coordinateurs en relations sociales , en phase de qualification officielle, attache une importance essentielle à la qualité de son enseignement , en vérifiant que les stagiaires ont bien assimilé les compétences et connaissances qui leur sont enseignées. Certaines formations se contentent de vérifier uniquement par l’établissement d’un mémoire la qualité des acquisitions, ce qui reste cependant très réducteur car la pratique n’est à ce stade nullement évaluée. C’est pourquoi l’IEDRS a conçu un programme très structuré pour évaluer les connaissances en faisant un examen final rigoureux et précis. Il se compose d’un mémoire , d’un exercice basé sur des questions qui reprennent l’ensemble des savoirs de la formation , un exercice sur une démarche de mise en oeuvre d’un projet en qualité des relations sociales , un entretien de médiation et enfin un « Grand Oral ». Cette épreuve consiste pour chaque stagiaire à plancher sur un thème choisi au hasard concernant les disciplines abordés en formation et après une préparation de 45 Minutes de présenter le sujet auprès d’un « Grand Jury » composé de 5 jurys – présentement l’Ombudsman du Luxembourg , Lydie Err, le secrétaire général du centre de médiation civile et commerciale Jan Kayser , un avocat spécialisé en droit du travail François Mauuary et Les deux formateurs Christian Bos et Christophe de Meeûs.

Ce grand Jury va ainsi après une séries de questions, de demandes complémentaires d’informations, tester les capacités de chaque stagiaire:

à répondre aux objections , établir un échange constructif , ne pas se laisser désarmer par des sollicitations précises et quelques fois déstabilisantes,

et ainsi évaluer par une notation basée sur des critères précis chaque futur diplômé.

Par ce processus d’évaluation nos futurs médiateurs et coordinateurs en relations sociales auront pu être évalués de manière professionnelle comme pour tout enseignement de qualité ce qui va de soi sans pour autant être toujours la pratique dans ce domaine. Voilà ainsi toute la différence qui fait la différence.