La cour des comptes a rendu son rapport sur la gestion de Sciences PO Paris. Des primes pour les dirigeants qui culminent , une gestion hasardeuse, le coût global des études sur 5 années pour un étudiant de sciences Po est 40% plus cher que pour un étudiant à HEC, trouvez l’erreur……mais c’est l’état qui compense.La cour des comptes déplore une absence totale de contrôle des ces dépenses. Cela dure depuis des années sans que cela n’ait été décrié…seul le canard enchainé avait déjà tiré la sonnette d’alarme.

 

Convenons que cela fait mauvaise figure alors que le programme Erasmus se trouve en grande difficulté financière. Va-t-on faire rembourser les dirigeants de ces malversations? , les centres de formation sont bien à la peine de gérer les fonds publics et de donner des cours sur cette même gestion ….on s’y perd. L’AFPA de son coté vit des heures sombres en rapport également à des erreurs de gestion.

 

Il faut reconnaître que si nous voulons être cohérents il faudra faire un petit nettoyage de nos façons de procéder pour à la fois montrer l’exemple et  faire appliquer de manière « juste et équitable » notre politique et également comme tous bons professeurs donner des ….leçons.

Share Button