On ne choisit pas sa famille, ni les collègues avec qui nous passons presque autant de temps. A Noël, des personnalités différentes sont souvent réunies dans des conditions moins que parfaites : pot de fin d’année gênant, repas avec la belle-famille, le Père Noël secret avec les collègues… Les fêtes de Noël riment parfois avec malaise, et cela crée souvent des situations où l’on a des difficultés pour bien communiquer.

Comment comprendre le comportement de votre collègue qui vient de claquer la porte sans raison apparente, de votre tonton qui fait toujours des blagues inappropriées, ou encore de votre sœur qui ne fait que critiquer vos vêtements… ?

Nous vous présentons la Process Com, un outil dont l’objectif est de faciliter les échanges entre personnes dans les situations de communication les plus courantes. Car, la manière de dire les choses a souvent plus d’importance que le contenu de ce que nous disons, et la difficulté dans les interactions vient principalement de la façon dont cela est dit.

Au début des années 1970, la personne chargée du recrutement des astronautes à la NASA a fait appel à Taibi Kahler (psychologue américain, créateur de la Process Com) qui travaillait sur les mini-scénarios de l’analyse transactionnelle, afin d’assurer la meilleure collaboration possible entre les astronautes pendant leurs missions.

Il s’efforce de comprendre pourquoi certaines interactions génèrent des issues positives (motivation renforcée, stimulationà l’action et à l’atteinte de résultats, …) et d’autres aboutissent à des issues négatives (démotivation, immobilisme, agressivité, dépression, …). Il constate que chaque individu emploie des schémas comportementaux récurrents, que ces schémas changent selon la personne, et que les difficultés de communication sont souvent liées à l’éloignement de ceux-ci.

À l’issue de ses observations, il propose une classification de personnalités en 6 catégories : « l’empathique », « le travaillomane » (une traduction libre de l’anglais «workaholic =accro au travail »), « le persévérant», « le rêveur», « le promoteur» et « le rebelle».

Chaque type de personnalité a une zone de perception propre (une façon de voir le monde), un besoin psychologique essentiel (ce qui les rend heureux), un canal de communication privilégié (comment leur parler), un « driver » (ce qui enclenche le stress) et un comportement sous-stress propre. 

 

La force de ce modèle est d’offrir des outils pour repérer le profil dominant des personnes de notre entourage, afin d’adapter sa communication et développer des relations sereines.

Travaillomane

Le Travaillomane est un véritable analyste. Il s’agit d’une personne logique, responsable et organisée. Pour lui, l’important est d’être reconnu par ses compétences, de briller dans ses contextes. Perçoit et s’exprime avec des faits.

Persévérant

Le Persévérant est une personne de principes. Engagé, observateur et consciencieux, ses valeurs et ses opinions sont très importantes et il les défend jusqu’au bout. Pour lui, l’important est que l’on fasse confiance à son jugement. Perçoit et s’exprime avec ses opinions.

Promoteur

Le Promoteur est une personne adaptable de dynamique, pleine de ressources. Pour lui, l’important est d’être efficace, il a besoin d’action, de challenge. Perçoit et s’exprime par de l’action.

Rebelle

Le Rebelle est quelqu’un de très spontané et créatif, il est à la recherche d’amusement dans tous ses contextes. Pour lui, l’important est de trouver le côté ludique dans ce qu’il fait. Il aime blaguer, faire rire et créer de l’ambiance même lors de réunions de travail, tant il a besoin de contacts. Perçoit et s’exprime par des réactions.

Rêveur

Le Rêveur est un penseur d’une grande profondeur. Réfléchi, imaginatif et calme, il a une bonne capacité de recul et une grande imagination. Pour lui, l’important est de trouver la tranquillité. Perçoit et s’exprime dans le registre de l’imagination.

Empathique

L’Empathique est quelqu’un de compatissant, il prend soin des autres et de l’ambiance du groupe. Sensible et chaleureux, il est connecté à ses émotions et les utilise pour se positionner par rapport au monde. L’empathique privilégie les liens, que ce soit dans la vie privée ou au travail. Il perçoit et s’exprime via les émotions.

La force de ce modèle est d’offrir des outils pour repérer le profil dominant des personnes de notre entourage, afin d’adapter sa communication et développer des relations sereines.

Share Button